Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Ce Mercredi, la ville de Pertuis a fêté le 70eme anniversaire de sa libération. Après avoir traversé la Durance à hauteur du pont Mirabeau le 15 août 1944, les soldats américains ont progressé vers Pertuis, où, après avoir engagé le combat avec les soldats allemands stationnés devant la kommandantur Place Jean Jaurès, ils forcèrent l'ennemi à la reddition. C'était le 20 août 1944. Les cloches du donjon se mirent à sonner de longues minutes, annonçant la libération de la cité et aussitôt, les habitants sortaient de chez eux. Quelques instants après, c'est une foule en délire qui se retrouvait sur la place, chacun embrassant soldats et civils dans un élan de joie et de pleurs. Un moment historique venait de se produire, marquant à jamais dans nos mémoires, le sacrifice humains de ces soldats qui ne connaissaient pas la Provence

J.Jacques GARNIER

LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE
LES SOLDATS US ONT LIBERE LA VILLE

Commenter cet article