Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PLEINS FEUX EN PACA

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Pertuis le, 27 juillet 2017

Depuis ce lundi, de très nombreux feux ont envahi la région Paca mobilisant plus de 4000 pompiers, 19 avions bombardiers d'eau, 10 canadairs, 7 trackers et 2 dash. Actuellement, 7000 hectares sont partis en fumée, répartis sur plusieurs département:

Vaucluse:

La Bastidonne/Mirabeau: (600 pompiers) 1800 hectares - Pujaut - Villeneuve-les-Avignon

Var:

Artigues (toujours actif) 1800 hectares - Borme-les-Mimosas: 1700 hectares - Seillons - La Croix Valmer: 500 hectares - Collobrières - Ramatuelle

Bouches du Rhône/

Martigues - Carro/Peynier: 300 hectares

Corse:

Biguglia/Olmeta: 2200 hectares

  Au cours de l'intervention dans le massif du Luberon, à la Bastidonne et Mirabeau, 5 pompiers venus en renfort de l'Isère ont été blessés dont 2 grièvement.

L'autoroute A/51 a dû être fermé au trafic et la ligne SNCF Briançon/Meyrargues a dû être interrompue. Un PC feu a été installé au coeur du village de La Bastidonne avec la présence du colonel Jean-Yves Noisette, directeur du SDIS 84, qui dirigeait les interventions en collaboration avec son homologue des Bouches du Rhône et Dominique Conca, sous-préfète d'Apt. De très nombreux gendarmes ont été mobilisés, tant dans le Vaucluse que dans les Bouches du Rhône, pour effectuer des déviations afin de permettre aux nombreuses colonnes de pompiers de progresser sur les lieux d'incendie. Plusieurs personnes ont dû être évacuées, notamment à Mirabeau  ainsi que douze mille personnes ont été évacuées à Bormes-les-Mimosas. Aucune victime civile n'est à déplorer.

Le feu étant maitrisé à La Bastidonne et à Mirabeau, de nombreux pompiers restent sur place avec les comités de feu afin d'éteindre les fumerolles restantes et prévenir de tout risque de reprise. S'il semble que ce feu soit d'origine climatique, il n'en reste pas moins vrai que d'autres incendies sont d'origines criminelles.

Remerçions pompiers et agents des comités de feu qui ont pris des risques pour protéger les populations, les habitations et limiter la propagation des incendies qui dénaturent le parc national régional du Luberon. Remerçions aussi les gendarmes pour leur engagement auprès des services de secours.

Il appartient à présent aux responsables politiques, de constater que certains matériels sont à l'évidence, vêtustes ou ne sont plus adaptés. Les canadairs ont plus de 20 ans et il n'y a plus de pièces pour les réparer. Certains véhicules de pompiers sont dans le même état ce qui justifie un renouvellement rapide du parc automobile. Les décideurs s'engageront-ils dans cette voie ?

J.Jacques GARNIER

VM

PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA
PLEINS FEUX EN PACA

Commenter cet article