Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les habitants disent non à l'urbanisation des terres agricoles

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Pertuis le, 14 Décembre 2019

Suite aux inondations du 30 novembre dernier au cours desquelles la rivière de l'Eze est sortie de son lit, provoquant des pertes matérielles importantes, le collectif "Terres vives Pertuis" a organisé ce samedi matin une grande marche pour la sauvegarde des terres agricoles.

Réunis au rond-point d'Herborn, les participants ont défilé dans la ville, toutes banderoles déployées, pour dénoncer le bétonnage de 235 hectares dont 86 pour l'extension de la zone d'activités économiques, au détriment des terres agricoles, des espaces naturels et forestiers. Le collectif estime que l'urgence n'est plus de créer des infrastructures nouvelles ni de développer l'urbain mais de mettre en place une agriculture pour l'alimentation future des habitants.

Il serait souhaitable en outre, que le lit de l'Eze soit dragué et entretenu régulièrement depuis sa source, à la Bastide des Jourdans, jusqu'à l'embouchure de la Durance, afin d'y extraire les branches d'arbres qui s'accumulent et ralentissent et font monter les flots, favorisant les inondations, ce qui n'a jamais été fait de façon efficace...

J.Jacques GARNIER

Vauclusematin

Les habitants disent non à l'urbanisation des terres agricoles
Les habitants disent non à l'urbanisation des terres agricoles
Les habitants disent non à l'urbanisation des terres agricoles
Les habitants disent non à l'urbanisation des terres agricoles
Les habitants disent non à l'urbanisation des terres agricoles
Les habitants disent non à l'urbanisation des terres agricoles
Les habitants disent non à l'urbanisation des terres agricoles
Les habitants disent non à l'urbanisation des terres agricoles
Les habitants disent non à l'urbanisation des terres agricoles

Commenter cet article