Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pour un développement d'un oenotourisme durable

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Ce mercredi, le Comité Régional de Tourisme avait organisé la 3eme rencontre de l'oenotourisme pro au Domaine Val Joanis. Cette 3eme rencontre a été présentée par Yannick le Magadure, directeur du comité régional à la centaine de professionnels présents, de filières différentes (domaines viticoles, office du tourisme, agences de voyages, etc...) Cette réunion avait pour but de développer et mettre en place les bonnes pratiques en matière d'oenotourisme et permettre un véritable partenariat entre tous les acteurs et d'élaborer les perspectives d'actions pour l'année 2015. Après un "speed dating " entre partenaires actuels et futurs, une visite du château Val Joanis a été suivie de la mise en place des bonnes pratiques avant le témoignage de plusieurs intervenants de la filière pour terminer enfin par un regard sur l'oenotourisme en Paca.

J.Jacques GARNIER

Pour un développement d'un oenotourisme durable
Pour un développement d'un oenotourisme durable
Pour un développement d'un oenotourisme durable
Pour un développement d'un oenotourisme durable
Pour un développement d'un oenotourisme durable
Pour un développement d'un oenotourisme durable
Pour un développement d'un oenotourisme durable
Pour un développement d'un oenotourisme durable

Voir les commentaires

La guerre à l'écran

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Dans le cadre du centenaire de la première guerre mondiale, deux projections en versions numériques auront lieu au cinéma "Luberon" à Pertuis, suivies des commentaires de Jean-Jacques Dias, Maître en histoire, président du Souvenir Français:

- Samedi 6 décembre à 18h30 - "Charlot soldat", film de 1918 avec Charlie Chaplin

-Dimanche 7 décembre à 10h45 - "Les Croix de Bois", film de 1930 avec Pierre Blanchard, Gabriel Gabrio et Charles Vanel. Entrée 4 euros.

J.Jacques GARNIER

La guerre à l'écran
La guerre à l'écran

Voir les commentaires

La cité prépare les fêtes

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Le traditionnel marché de Noel a eu lieu ce dimanche dans les rues de la commune de La Tour d'Aigues, regroupant de nombreux commerçants qui ont exposé des produits variés: Jouets, bibelots, vêtements, santons mais aussi des produits de bouche, comme la charcuterie, les produits truffés, les huitres, les confiseries ou encore le foie gras et le champagne. Profitant de la douceur de la journée, les tourins ont pu s'approvisionner pour les fêtes de fin d'année, et, pour les plus frileux, déguster de bons marrons chauds pendant que les enfants étaient sur le manège. Un marché comme on les aime en Provence, où chacun fait preuve de gentillesse et de bonne humeur.

J.Jacques GARNIER

La cité prépare les fêtes
La cité prépare les fêtes
La cité prépare les fêtes
La cité prépare les fêtes
La cité prépare les fêtes
La cité prépare les fêtes
La cité prépare les fêtes
La cité prépare les fêtes
La cité prépare les fêtes
La cité prépare les fêtes
La cité prépare les fêtes
La cité prépare les fêtes
La cité prépare les fêtes
La cité prépare les fêtes
La cité prépare les fêtes
La cité prépare les fêtes
La cité prépare les fêtes
La cité prépare les fêtes
La cité prépare les fêtes
La cité prépare les fêtes
La cité prépare les fêtes
La cité prépare les fêtes
La cité prépare les fêtes
La cité prépare les fêtes

Voir les commentaires

Le square des enfants inauguré

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Dans le cadre du 25eme anniversaire de la convention des droits de l'enfant, Roger Pellenc et son équipe municipale ainsi que l'Unicef ont inauguré ce mercredi le square des enfants au parc Granier. Installé à côté de la chapelle de la Charité, ce petit square comprend toboggans, jeux à ressorts et filet d'escalade qui permettront aux chères petites têtes blondes de se défouler. Après quelques morceaux de musique joués au saxophone par des élèves de l'école de musique, les enfants ont effectué un lâcher de ballons bleus et blancs sous le regard attendri de leur parents, avant de se jeter sur le goûter offert par la mairie.

J.Jacques GARNIER

Le square des enfants inauguré
Le square des enfants inauguré
Le square des enfants inauguré
Le square des enfants inauguré
Le square des enfants inauguré
Le square des enfants inauguré
Le square des enfants inauguré
Le square des enfants inauguré
Le square des enfants inauguré
Le square des enfants inauguré
Le square des enfants inauguré
Le square des enfants inauguré
Le square des enfants inauguré
Le square des enfants inauguré
Le square des enfants inauguré
Le square des enfants inauguré

Voir les commentaires

INQUIETUDE AUTOUR DE L'ETANG

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Effectivement, l'inquiétude grandit au sein des populations des communes du sud Luberon, l'étang de la Bonde, ses berges, sa colline et son château, d'une superficie totale de 80 hectares, situés entre les villages de Cabrières d'Aigues, La Motte d'Aigues et Sannes étant mis en vente par le propriétaire actuel pour un montant de 7 millions d'euros. Ce lieu important pour le tourisme et l'économie locale fait l'objet de recherches de solutions de la part des élus, afin de ne pas remettre en question l'utilisation actuelle de l'étang. Un partenariat public/privé a été proposé au propriétaire mais devant le refus de ce dernier, les élus ont décidé d'user du droit de préemption et d'engager une procédure de déclaration d'utilité publique afin de permettre une maîtrise foncière. Cette priorité a été réaffirmée le 26 juin dernier par les élus et agents de la communauté de communes, par la région, par le département, par le parc naturel régional du Luberon et par la préfecture de Vaucluse pour préserver l'accès à ce patrimoine local. Interrogés les services de la communication de la préfecture ont répondu qu'aucun dossier n'avait été déposé à ce jour pour instruction mais que le propriétaire du site avait bien déposé officiellement une déclaration d'intention d'aliéner et que le parc du Luberon, regroupant plusieurs communes, serait intéressé.

A cet effet, l'association "Cabrières Patrimoine Environnement" a lancé une pétition qui recueille à ce jour plus de 2200 signatures.

J.Jacques GARNIER

INQUIETUDE AUTOUR DE L'ETANG
INQUIETUDE AUTOUR DE L'ETANG
INQUIETUDE AUTOUR DE L'ETANG

Voir les commentaires

Main tendue aux nouveaux arrivants

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

C'est à la salle des fêtes Georges Jouvin que l'association "AVF PERTUIS" et la municipalité ont eu le plaisir d'accueillir ce vendredi soir, les nouveaux arrivants venus s'installer à Pertuis ou sa périphérie. Depuis le mois de novembre 2013, près de 200 personnes ont décidé de poser leurs valises dans la commune. Henri Lafont, premier adjoint représentant le maire empêché a accueilli une quarantaine de ces personnes en leur présentant l'ensemble de la cité: Le centre ancien et son patrimoine, ses équipements sportifs, ses structures sociales, ses écoles, l'ensemble des services de la mairie ou encore les services hospitaliers. Ce fut ensuite Micheline Dumont-Koch, présidente de "AVF PERTUIS" qui s'est adressée à l'assemblée et plus particulièrement à ces nouveaux venus pour leur souhaiter une bonne installation et une parfaite intégration. Elle a rappelé que l'association organisait toute l'année, des visites de villages, des animations pluriculturelles ainsi que des soirées à thèmes, auxquelles pouvaient se joindre ces nouveaux pertuisiens. Cette soirée a été clôturée par le pôt de l'amitié offert par la commune, permettant déjà à nos nouveaux voisins, d'échanger avec les personnes présentes.

AVF PERTUIS - 182 place Mirabeau, tient une permanence: Le mardi de 15h à 17h et le vendredi de 10h à 12h. Tel: 06 06 59 71 33.

J.Jacques GARNIER

Main tendue aux nouveaux arrivants
Main tendue aux nouveaux arrivants
Main tendue aux nouveaux arrivants
Main tendue aux nouveaux arrivants
Main tendue aux nouveaux arrivants
Main tendue aux nouveaux arrivants
Main tendue aux nouveaux arrivants
Main tendue aux nouveaux arrivants
Main tendue aux nouveaux arrivants

Voir les commentaires

Le devoir de se souvenir

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Il y a 96 ans à 5h15, était signé l'armistice de la guerre 14/18 dans un wagon dans la clairière de Rethondes. Ce Mardi, la commune de Pertuis a commémoré tous les soldats tombés sur le front de cette terrible guerre ayant fait près de 9 millions de morts, blessés ou infirmes. Après la messe à l'église Saint Nicolas, l'ensemble des participants a formé un cortège pour se rendre au monument aux Morts., où, après les discours du maire et des représentants des Anciens Combattants, en présence des associations patriotiques, des enseignants, des enfants des écoles, d'un détachement de l'école militaire d'Aix en Provence, de la gendarmerie nationale, des pompiers et de l'association "Li Réguignaire dou Luberoun", plusieurs gerbes ont été déposées au pied du monument aux Morts avant la sonnerie aux Morts et l'hymne national.

J.Jacques GARNIER

Le devoir de se souvenir
Le devoir de se souvenir
Le devoir de se souvenir
Le devoir de se souvenir
Le devoir de se souvenir
Le devoir de se souvenir
Le devoir de se souvenir
Le devoir de se souvenir
Le devoir de se souvenir

Voir les commentaires

Les enfants découvrent la vannerie

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

C'est dans le cadre de l'école Lucie Aubrac à La Tour d'Aigues, que s'est tenu ce vendredi l'atelier de la vannerie présenté par Valérie Hérault, adjoint au patrimoine au musée départemental de la vannerie "La Glaneuse" à Cadenet, en présence de Jean-François Lovisolo, maire de la commune, représentant le conseil général de Vaucluse.

C'est ainsi qu'une douzaine d'enfants a pu découvrir l'histoire de cet artisanat datant des XIXe et XXe Siècles, au cours desquels étaient fabriqués des objet en vannerie d'osier et de rotin pour l'agriculture, le décor, l'ameublement de la maison et les voyages. Passant à la pratique, chaque enfant à pu confectionner un petit panier coloré au cours de la matinée.

Jean-François Lovisolo s'est dit ravi d'une telle initiative, permettant aux plus jeunes l'approche d'un art faisant désormais partie du patrimoine national.

J.Jacques GARNIER

Les enfants découvrent la vannerie
Les enfants découvrent la vannerie
Les enfants découvrent la vannerie
Les enfants découvrent la vannerie
Les enfants découvrent la vannerie

Voir les commentaires

Porte ouverte sur l'or rouge

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

C'est ce dimanche qu'a eu lieu l'opération porte ouverte à la safranière du pays d'Aigues tenue par Patrick Roux. Située au coeur du Luberon à Cabrières d'Aigues, la safranière produit cet or rouge si précieux qu'est le safran. Une culture qui se fait entièrement à la main, de mi-septembre jusqu'aux premières gelées. Très tôt le matin, tous les crocus Sativus qui ne fleurissent qu'une seule journée, sont cueillis à la main, puis, de chacune de ces fleurs sont détachés les trois stigmates rouges entiers à la pincette avant d'être séchés. Pour information il faut 200 000 fleurs pour 1 kg de filaments Actuellement, la France compte 150 safranières à travers le pays, récoltant environ 80 kilos de safran au prix variant entre 30 000 et 34 000 euros le kilo ce qui en fait l'épice la plus chère du monde. La safranière du pays d'Aigues fabrique en outre, du miel, de l'huile d'olive, du sel marin et du sirop au safran. Bon à savoir; Le safran doit être impérativement préparé en infusion avant d'être utilisé dans les préparations culinaires.

J.Jacques GARNIER

Porte ouverte sur l'or rouge
Porte ouverte sur l'or rouge
Porte ouverte sur l'or rouge
Porte ouverte sur l'or rouge
Porte ouverte sur l'or rouge
Porte ouverte sur l'or rouge
Porte ouverte sur l'or rouge
Porte ouverte sur l'or rouge
Porte ouverte sur l'or rouge

Voir les commentaires