Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pierre Nicalek repose désormais au cimetière du village

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Villelaure le, 20 février 2017

C'est dans un grand silence et avec recueillement que se sont réunis ce lundi, la famille et les amis du pharmacien pertuisien, Pierre Nicalek pour ses funérailles. Sur son cercueil était apposé un dessin fait par paul, son fils de 4 ans. La petite église Saint Marc était bien trop petite pour accueillir toutes les personnes présentes, aussi, c'est devant le parvis jonché de fleurs que la messe a été suivi. De nombreux commerçants et de jeunes se trouvaient dans cette foule émue venue des nombreux villages voisins.

C'est Alain Fournier, diacre de la paroisse qui a célébré l'office, au cours duquel il s'est adressé au petit Paul en ces termes; "Petit Paul, ton papa est parti mais dans ton coeur comme dans le nôtre, il restera à jamais".

Pierre Nicalek, 48, emporté avec son fils Adrien, 15 ans et son beau-fils César, 19 ans dans une coulée de neige lors de l'avalanche survenue à Tignes lundi dernier, a été enterré au cimetière du village dans la plus stricte intimité.

Selon la volonté de la famille aucune photo n'a été prise.

J.Jacques GARNIER

VM

Voir les commentaires

Obsèques d'Adrien et de César décédés à Tignes à la cathédrale d'Aix. 400 personnes présentes

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Obsèques d'Adrien et de César décédés à Tignes à la cathédrale d'Aix. 400 personnes présentes

Aix en Provence le, 19 février 2017

"Si un jour la vitesse me tue, ne pleurez surtout pas car je souriais". Cette phrase prononcée en anglais puis en français par le père de César, 19 ans, devant près de 400 personnes, a été l'un des moments forts de la cérémonie. "C'est la devise du film "Fast and Furious" que César avait fait sienne et inscrite sur le mur de sa chambre" explique le papa. "C'était sa raison de vivre. Il était très sportif mais n'avait jamais eu le moindre accident". Après un silence il ajoutait:" César et Adrien n'ont pas pris de risques à Tignes. Ils étaient encadrés par un guide professionnel et avaient les dispositifs AR-VA mais la nature était plus forte ce jour là".

Des dizaines de familles venues de Pertuis étaient mélangées aux aixois et à des centaines d'adolescents. Une jeunesse sous le choc mais unie avec une dignité rare. Le début des obsèques a été marqué par les discours courageux de la famille." Je vous donne un conseil à tous, vivez chaque jour comme si c'était le dernier" a témoigné la soeur ainée de César et d'Adrien." On était soudés tous les quatre. J'espère que vous êtes aujourd'hui dans un monde meilleur". Et puis, la maman, avec une force venue de tout là-haut a pris la parole après avoir répété:" Oui, j'ai quatre enfants merveilleux. César était posé, mesuré, organisé et calme. Adrien était plus secret, plus sauvage. La justice de Dieu est impénétrable. On oublie trop vite que la présence de nos enfants est un miracle quotidien.

Bruno Angelica

VM

Voir les commentaires

Les habitants ont rendu hommage aux victimes de Tignes

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Les habitants ont rendu hommage aux victimes de Tignes

Pertuis le, 18 février 2017

Ce samedi matin, à l'appel des commerçants, de nombreux habitants se sont rassemblés dans le silence place Jean-Jaurès, pour rendre hommage au pharmacien pertuisien, Pierre Nicalek à son fils Adrien et à son beau-fils César, tous trois victimes de l'avalanche survenue lundi à Tignes (73).

Roger Pellenc, portant  son écharpe tricolore s'est joint à la population pour observer une minute de silence qui a été suivie par l'ouverture d'un livre de condoléances. Eugène Hermitte, président des vitrines de Pertuis a dit quelques mots pour remercier l'assistance de sa présence. Parmi les personnes présentes se trouvaient Bertrand Villenin, bras droit de Pierre Nicalek et trois autres employées de la pharmacie, très éprouvées et dont la peine était visible. De nombreux élus étaient également sur place: Henri Lafon, premier adjoint, André Borel, maire honoraire de la ville, Jacques Barone, adjoint, Rémi Grangeon, Jean-Jacques Dias et Thierry Dubois, conseillers municipaux, le prêtre de la paroisse et de très nombreux commerçants.

Les funérailles de Pierre Nicalek auront lieu lundi 20 février à 14h30 à l'église Saint Marc à Villelaure.

J.Jacques GARNIER

VM

 

Les habitants ont rendu hommage aux victimes de Tignes
Les habitants ont rendu hommage aux victimes de Tignes
Les habitants ont rendu hommage aux victimes de Tignes
Les habitants ont rendu hommage aux victimes de Tignes
Les habitants ont rendu hommage aux victimes de Tignes
Les habitants ont rendu hommage aux victimes de Tignes
Les habitants ont rendu hommage aux victimes de Tignes

Voir les commentaires

Un village à travers les âges

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Saint Martin de la Brasque le, 18 février 2017

Saint Martin de la Brasque est un petit village du canton de Pertuis, habité par 869 âmes. En 1093, le village était construit à La Motte du Castelas, un quartier situé au sud du village actuel et dont il ne reste plus que quelques vestiges. En 1506, le seigneur de La Tour d'Aigues créa un acte d'habitation avec Peypin d'Aigues et Saint Martin de la Brasque qui fut reconstruit à l'emplacement actuel. A l'époque, les Vaudois persécutés par la répression religieuse, partirent en Afrique du sud durant de très longues années avant de revenir s'installer à nouveau dans le village. Depuis la nuit des temps, les villageois de cette commune s'appellent les saints martinois et sont fiers de leur gentilé. Le monument le plus ancien est la bastide Bret-Cotte que l'on peut encore voir de nos jour au centre de la cité. Sur la porte d'entrée de cette bâtisse est fixée une plaque sur laquelle un poème dédicacé à Wanda Cotte par Frédéric Mistral, témoigne du passage de ce dernier en 1911 et libellé comme suit:

"Gent que venes à la bastido, picas un cop, picas-n-en dous, la pouorto leu sara durbido, senoun plan-plan ananas-vous, Rousoun à pas le tèpms, canto e se fait poulido".

"Gens qui venez à la bastide, frappez un coup, frappez en deux, bien vite la porte sera ouverte, sinon allez-vous en bien vite, Rosoun n'a pas le temps, elle chante et se fait belle".

Un village à travers les âges
Un village à travers les âges
Un village à travers les âges
Un village à travers les âges

Voir les commentaires

Un dernier hommage à Pierre Nicalek

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Un dernier hommage à Pierre Nicalek

Pertuis le, 17 Février 2017

Un rassemblement aura lieu ce samedi à 11h00 place Jean Jaurès, afin de rendre un dernier hommage à Pierre Nicalek, pharmacien de Pertuis, victime de l'avalanche survenue Lundi à Tignes (73). Ses funérailles auront lieu lundi 20 février à 14h30 à l'église Saint Marc à Villelaure.

Les obsèques de son fils Adrien et de son beau-fils César, également victimes de cette avalanche, seront célébrés ce samedi à 14h00 à la cathédrale Saint Sauveur à Aix en Provence.

J.JacquesGARNIER

VM

Voir les commentaires

Obsèques des victimes de Tignes

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Obsèques des victimes de Tignes

Pertuis le, 16 Février 2017

Un dernier hommage sera rendu au fils et au beau-fils du pharmacien pertuisien, Pierre Nicalek, également décédé à Tignes, le samedi 18 février à 14h00 à la cathédrale Saint Sauveur à Aix en Provence.

Les funérailles du pharmacien devraient avoir lieu à Villelaure à une date non communiquée pour l'instant.

J.Jacques GARNIER

VM

Voir les commentaires

Un pharmacien pertuisien, son fils et son beau fils victimes d'une avalanche à Tignes

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Pertuis le, 14 Février 2017

Ce lundi matin, à 10h25, une avalanche s'est produite à la station de ski de Tignes (73) emportant quatre personnes alors qu'elles effectuaient une traversée à pied, selon le sous préfet d'Albertville, Nicolas Martrenchard. Une plaque à vent s'est décollé et a enseveli les skieurs sous plusieurs mètres de neige.

Parmi les victimes se trouvaient, Pierre Nicalek, 48 ans, pharmacien à Pertuis, son fils Adrien âgé de 15 ans et son beau fils, César, âgé de 19 ans. Pierre Nicalek était installé à Pertuis depuis une quinzaine d'années après avoir exercé à Villelaure où sa mère tenait déjà une pharmacie. Il laisse derrière lui un enfant de 5 ans qu'il a eu avec sa dernière femme.

J.Jacques GARNIER

VM

Un pharmacien pertuisien, son fils et son beau fils victimes d'une avalanche à Tignes

Voir les commentaires

Bientôt l'ouverture de la pêche

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Bientôt l'ouverture de la pêche

Pertuis le, 12 février 2017

La réglementation concernant la pêche des carnassiers évolue. Ce décret comprend notamment les mesures suivantes:

L'augmentation de la taille minimale de pêche: Du brochet (60cm) en 2e catégorie, sandre (50cm) en 2e catégorie,  et black-bass (35cm) en 2e catégorie.

Le quota de sandres, brochets et black-bass est fixé à 3 spécimens, dont 2 brochets maximum dans les cours d'eau de 2e catégorie.

Ouverture de la truite: Du 11 Mars au 17 Septembre (1ère et 2e catégorie)

Ouverture du brochet: Du 1er Mai au 31 Décembre (2 prises maximum en 2e catégorie.

 

Taille minimum: Truites (23cm) - Brochet (60cm).

Safari truites au Farigoulier, les 12 Mars, 14 Mai et11 Juin.

 

J.Jacques GARNIER

VM

 

 

Voir les commentaires

Le maire veut faire passer Pertuis dans le 13

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Le maire veut faire passer Pertuis dans le 13

Pertuis le, 11 février 2017

Depuis très longtemps, Roger Pellenc souhaite l'intégration de la commune du sud Luberon dans les Bouches du Rhône alors que Pertuis fait partie du département de Vaucluse depuis 1793. Un groupe de travail a d'ailleurs été constitué pour étudier les modalités de ce transfert qui devra obtenir l'accord des conseils départementaux et l'aval de la métropole Aix Marseille Provence.

Alors qu'il combat cette métropole depuis plusieurs années déjà, le maire souhaite vivement s'en rapprocher encore plus à l'heure où la fusion du département et de la "Monstropole" comme il l'appelle se chuchotte. Un non sens que nombreux auront du mal à comprendre.

Une telle décision ne peut se prendre sans la consultation des habitants du canton Monsieur Pellenc, car c'est l'identité même du sud Luberon que vous remettez en cause et les vauclusiens souhaitent peut-être le rester.

J.Jacques GARNIER

vm

Voir les commentaires

Des légumineuses dans l'assiette des écoliers

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Pertuis le, 9 février 2017

Ce mercredi a eu lieu une journée thématique à la cuisine centrale avec la réalisation de menus alternatifs aux produits carnés, organisée par le parc naturel régional du Luberon. Il s'agissait avant tout de mettre en avant les légumineuses associées aux céréales, autour de repas végétariens avec un apport en protéines conséquent pour remplacer la viande en milieu scolaire. C'est avec Elisabeth Fink, diététicienne de Lauris, que de nombreux participants de Lauris, Goult, Ménerbes, Pertuis, Ansouis, Peypin d'Aigues et la Bastidonne, ont réalisé plusieurs plats adaptés au goût des enfants: Socca et panisse (à base de farine de pois chiche), pâté de lentilles, terrine de pois cassés, gâteau de haricots rouges et mousse au chocolat au tofu. Plusieurs cantines introduisant déjà ces plats à raison d'une à deux fois par semaine ont recueilli l'adhésion des enfants. Il ne reste plus qu'à sensibiliser les parents à cette cuisine nouvelle.

J.Jacques GARNIER

VM

Des légumineuses dans l'assiette des écoliers
Des légumineuses dans l'assiette des écoliers
Des légumineuses dans l'assiette des écoliers
Des légumineuses dans l'assiette des écoliers
Des légumineuses dans l'assiette des écoliers

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>