Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mort d'un jeune poète résistant

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Mort d'un jeune poète résistant

Pertuis le, 18 Juin 2016

Roger Bernard, poète né en 1921 à Pertuis était entré dans la résistance pour servir son pays. Le 22 Juin 1944 il fut envoyé en mission à Céreste pour rejoindre à son retour le poète René Char son chef, alias capitaine Alexandre. Arrivé à Céreste il tomba dans une rafle où s'activaient des éléments allemands de la compagnie Brandebourg. Roger Bernard porteur d'un message important pour la résistance réussi à le détruire, mais les Allemands s'intéressèrent de près aux chaussures américaines qu'il portait. Sont sort était alors scellé lorsque les Allemands découvrirent un colt 45 caché au fond de son sac à dos.

Roger Bernard fut alors emmené à bord d'un véhicule allemand en direction de Cavaillon. Arrivés à hauteur de l'ancienne gare de Viens, les SS le firent descendre et lui demandèrent de s'éloigner. Roger Bernard sera abattu froidement d'une rafale de mitraillette au pied d'un murier. Il n'avait que 23 ans et venait d'avoir un petit garçon 2 mois plus tôt qu'il aura à peine connu.

Une stèle en sa mémoire a été érigée sur le bord de la route de l'ancienne gare de Viens, en contrebas du village de Saint Martin de Castillon. Il y a 28 ans, un ressortissant allemand obtint l'autorisation d'apposer une pierre au bas de la stèle, sur laquelle est inscrit: "A sa mémoire, la douleur d'un Allemand".

J.Jacques GARNIER

VM

Commenter cet article