Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Quand la poste s'expose

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

C'est dans l'ancien relais de poste du grand logis à Mirabeau, construit au XVIe Siècle que se tient actuellement l'exposition itinérante de la poste, en partenariat avec le musée de la poste de Paris. Dans un bâtiment restauré, au milieu d'un parc magnifique, vous pourrez découvrir au fil de votre visite, de nombreux panneaux illustrés et des objets utilisés par les services postaux de l'époque, comme la pince à purifier les lettres..., des bottes de postillons, une maquette d'un avion Bréguet XIV des années 1920 de l'aérospatiale, la boule de Moulins qui transportait le courrier par les eaux, un message écrit pendant la guerre sur une écorce de bouleau et bien d'autres objets aussi surprenants qu'inattendus. Une exposition à voir jusqu'au 6 mai, 100 route de Pertuis à Mirabeau. Entrée gratuite.

J.Jacques GARNIER

Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose
Quand la poste s'expose

Voir les commentaires

Souvenir d'une déportation massive

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Ce samedi a eu lieu devant la stèle de la mairie, la cérémonie en hommage aux Déportés de la seconde guerre mondiale, en présence de Roger Pellenc, Noëlle Trinquier et Jean-François Lovisolo, conseillers départementaux de Vaucluse, de nombreux élus et des associations patriotiques.

C'est tout d'abord le chant des marais qui a résonné sur le parvis de la mairie, suivi des traditionnels discours avant le dépôt de gerbes et les hymnes nationaux.

Rappelons que 250 000 tsiganes ont été déportés vers les camps nazis; 86 000 Déportés, dont 40% sont morts dans les prisons ou les camps nazis (résistants, politiques, otages, Républicains espagnols); 76 000 juifs ont également été victimes de la barbarie nazie et déportés vers les camps de la mort. 2500 d'entre eux ont pu échapper à l'extermination; 3000 autres juifs sont morts dans les camps d'internement français et 1000 autres juifs ont été exécutés ou fusillés comme otages. Au total se sont plus de 4 millions d'hommes, de femmes et d'enfants qui ont été massacrés durant la 2eme guerre mondiale.

Plus que jamais, nous devons nous rassembler derrière la République et faire preuve d'unité nationale car nous en avons le devoir, par respect pour toutes ces victimes.

J.Jacques GARNIER

Souvenir d'une déportation massive
Souvenir d'une déportation massive
Souvenir d'une déportation massive
Souvenir d'une déportation massive
Souvenir d'une déportation massive
Souvenir d'une déportation massive
Souvenir d'une déportation massive
Souvenir d'une déportation massive
Souvenir d'une déportation massive
Souvenir d'une déportation massive

Voir les commentaires

Assemblée extraordinaire pour l'Adecna

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Ce mercredi soir, l'Adecna (association de défense contre les nuisances aériennes) a tenu une assemblée extraordinaire en mairie de Villelaure en présence de, Jean-Louis Robert, maire de la commune, Jean-François Lovisolo, maire de La Tour d'Aigues et conseiller départemental de Vaucluse et de Paul Fabre, président de la Cotelub.

Philippe Eprémian, secrétaire général de l'Adecna sud Luberon a expliqué que l'économie touristique avait besoin d'un cadre législatif stable, promouvant un environnement respectueux de la charte du PNRL (parc naturel régional du Luberon) pour contribuer au dynamisme économique du Vaucluse et développer l'emploi lié au tourisme. Hélas, depuis plusieurs années les nuisances aériennes pénalisent fortement les activités liées au tourisme, à l'agriculture et à l'économie locale, car, les militaires se sont installés dans de sud Luberon et cherchent désormais à légitimer leur présence en la faisant passer comme un acquis. Les civils quant à eux (particuliers ou entreprises) profitent de l'incapacité de la population à les différencier et qui déplore l'insuffisance, voir l'absence de controle ou de sanction par la DGAC.

Pour ces raisons, l'Adecna 84 demande l'abrogation des arrêtés ministériels portant création de certaines zones militaires et des axes d'entraînement dans le sud Luberon; L'autorisation de survol du parc naturel régional du Luberon pour les seuls aéronefs (avions et hélicoptères) munis de silencieux en respectant un plancher de vol minimal de 1000 mètres par rapport au niveau du sol; Un renforcement systématique des controles et de la verbalisation par la DGAC; La mise en place d'un guichet unique usager pour l'enregistrement des plaintes de la population et un plan d'action pour la mise en oeuvre des objectifs de la charte du PNRL.

Par ailleurs, l'Adecna demande l'interdiction de survol du parc de Mai à Octobre, période touristique.

J.Jacques GARNIER

Assemblée extraordinaire pour l'Adecna
Assemblée extraordinaire pour l'Adecna
Assemblée extraordinaire pour l'Adecna
Assemblée extraordinaire pour l'Adecna
Assemblée extraordinaire pour l'Adecna
Assemblée extraordinaire pour l'Adecna
Assemblée extraordinaire pour l'Adecna
Assemblée extraordinaire pour l'Adecna

Voir les commentaires

Le pays d'Aigues à vélo

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Le dernier itinéraire du "Pays d'Aigues à vélo" a été inauguré ce mardi, place de la vieille fontaine à Ansouis, en présence de Gérard de Sabran Pontetvès, maire du village, Jean-Louis Joseph, président du parc naturel régional du Luberon, Noëlle Trinquier, conseillère départementale de Vaucluse, André Berger, président de l'association "Vélo loisir Luberon" et de nombreux représentants de la région, dont Geneviève Jean, maire de Cabrières d'Aigues et sénatrice venue à vélo pour l'occasion.

Désormais, la boucle "Le pays d'Aigues à vélo" permet de sillonner le sud Luberon, entre vignes et châteaux avec un tout nouveau balisage sur 91 km. Après les itinéraires "Autour du Luberon" commencé en 1995, "Les ocres en vélo" en 2000 et "Le pays de Forcalquier-montagne de Lure en vélo" en 2002, ce nouveau circuit offrira aux habitants et aux touristes de belles balades dans ce magnifique massif, allant de Cadenet à Beaumont de Pertuis, en passant par Cucuron, Lourmarin, Vaugines, Ansouis, Saint Martin de la Brasque, Grambois, Pertuis, Mirabeau, La Tour d'Aigues, la Bastidonne, Villelaure, Sannes, mais aussi par Peypin d'Aigues et la Motte d'Aigues. le tout avec un parcours parfaitement fléché.

Cette nouvelle réalisation d'un montant de près de 82 000 euros a été financée par la région Paca, le département de Vaucluse, la communauté des communes portes du Luberon, la Cotelub, la communauté d'agglomération du pays d'Aix et par le parc naturel régional du Luberon.

J.Jacques GARNIER

Le pays d'Aigues à vélo
Le pays d'Aigues à vélo
Le pays d'Aigues à vélo
Le pays d'Aigues à vélo
Le pays d'Aigues à vélo
Le pays d'Aigues à vélo
Le pays d'Aigues à vélo
Le pays d'Aigues à vélo
Le pays d'Aigues à vélo
Le pays d'Aigues à vélo
Le pays d'Aigues à vélo
Le pays d'Aigues à vélo

Voir les commentaires

Bonnes fêtes à tous

Publié le par Jean-Jacques GARNIER

Bonnes fêtes à tous

Voir les commentaires